Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Article de La Côtière sur la Famille PEDRINI

 

Depuis le 1er décembre, une fenêtre du village s'ouvre chaque jour et accueille les visiteurs pour un moment convivial. Cette année encore, les “vitrinistes” comme on appelle ici ceux qui participent au calendrier de l’Avent, ont rivalisé d'imagination. Collectionneurs, passionnés, voyageurs, ou enfants de l'école ont rencontré la population butriane autour d'un vin chaud, d'une soupe, d'une gourmandise. Un quartier s'est même transformé en vitrine musicale. Jean-Jacques Pedrini “vitriniste” depuis le début de l'aventure avec sa compagne Mireille Veyret, a décidé d’exprimer sa passion du football. Rencontre.


Jean-Jacques Pedrini, votre vitrine est entièrement dédiée au football cette année. Pouvez-vous nous expliquer votre choix ?
L'idée de départ était de faire participer mes petits enfants. Les deux garçons sont dans la lignée de la famille : passionnés de foot. Ainsi l'évidence d'une vitrine sur “4 générations de Pedrini dans le même club à Meximieux” est née. Première génération, mon père Jean, dit Pedro, surnom dont mon frère et moi avons hérité. Deuxième génération mon frère Franck et moi-même, puis la troisième avec mon fils Jimmy, qui comme moi aura porté les couleurs en tant que jeune joueur, joueur de l'équipe 1 et entraîneur. Enfin, la quatrième génération avec Alexy et Justin qui sont dans la même équipe. Cette idée a été complétée par celle d'un hommage à la seconde étoile des bleus en Coupe du monde.
Depuis combien de temps préparez-vous cette vitrine ?
L'idée a germé depuis longtemps dans ma tête, et la réalisation ne m'a demandé que 3 petites journées. J'ai sollicité mon fils et mes petits enfants pour le prêt de maillots, trophées et photos leur appartenant, et j'ai complété avec mes propres archives. Le plus difficile a été de choisir, car la matière était trop importante malgré la taille de ma fenêtre. J'ai donc opté pour des éléments anciens comme la licence de mon père de 1942, un très vieux ballon anglais, des archives des deux Coupes du monde, avec, par exemple, les exemplaires du journal l’Équipe de 1998 et 2018, et la réplique de la coupe. Le fond de la vitrine est un panachage de maillots du club de Meximieux à différentes époques, de quelques photos et bon nombre de maillots de l'équipe de France et des tenues de nos clubs préférés.
Que souhaitez vous partager avec les visiteurs ?
Beaucoup de Butrians ont des passions que l'on ignore, la mienne, qui vient de l'engagement de 45 ans dans le même club, n'a rien de très original mais qu’elle soit ancrée dans la famille depuis 1942 l'est un peu plus. Si Mireille et moi participons depuis sa création au calendrier de l’Avent, c'est d’abord pour aider ceux qui cherchent à animer et faire vivre notre village d'adoption. Le thème choisi est accessoire, nous essayons chaque fois de proposer quelque chose d'original. D’ailleurs vous allez rire, cette année c'est raté, car trois fenêtres ont été ouvertes sur le thème du foot, mais elles sont toutes différentes.
Vous avez sûrement d'autres passions ? Ont-elles fait l'objet de vitrines les années précédentes ?
Des passions et des hobbies dans notre maison ce n'est pas ce qui manque. La première année, nous avons exprimé une passion commune pour Mireille et moi, celle de Georges Brassens, l'année suivante a été dédiée à la collection de clowns de Mireille, la troisième année, la dernière au lotissement La Bergère, avait pour thème, pour les enfants, Blanche Neige et les 7 nains. Je me souviens que la neige avait donné un cachet tout particulier à notre fenêtre en extérieur. Lors de la reprise en 2015 nous avons profité de notre véranda pour agrandir notre fenêtre qui présentait une maquette de l'intérieur d'une maison bugiste agrémentée de pliages en papier et une seconde en extérieur, car il manquait déjà un vitriniste, elle était consacrée aux attentats de Paris. En 2016, l’idée de Mireille a été de proposer une multitude de souris fabriquées avec des objets de récupération dans un décor de vannerie de notre beau-frère René. Puis, l’an dernier encore une passion : la musique.
À votre avis qu'apporte cette animation du calendrier de l’Avent dans le village ?
L’idée de départ des Ffestives était, je crois, de reprendre une idée existant ailleurs, avec fenêtres grandeur nature de Noël, mais aussi de permettre à chacun de s'exprimer sur une autre idée, une passion, un coup de cœur tout en gardant le timing du calendrier de l’Avent et en insistant sur le partage et les rencontres. Les premières années, on se déplaçait tous les jours, quelques-uns offraient un vin chaud ou une soupe, mais ce n'était pas systématique, on était heureux de se retrouver et découvrir la fenêtre des autres. L'idée était géniale...Mais c'était avant... Aujourd'hui c'est un peu différent, beaucoup moins de personnes se déplacent malgré la notoriété reconnue de l'animation, le petit noyau de vitrinistes s'essouffle, certains, après une année, renoncent. Et comme pour beaucoup d'autres animations organisées dans le village, on retrouve les mêmes qui font, les mêmes qui consomment et la grande majorité des Butrians restent chez eux et passent à côté de ce qui est la vraie vie... Pour finir sur une note positive, j'espère quand même que le nombre de volontaires vitrinistes va augmenter, car en ce qui me concerne j'ai déjà des idées pour deux ou trois ans !

 

 

En savoir plus sur l'auteur

DELORME Patrick

Comité Directeur (Site internet)

Carte Pass' Région

Découvrez tous les avantages de la carte Pass' Région : ICI

 

PROJET SPORTIF ECOLE DE FOOT

Bonjour à toutes et à tous,

Inclu dans notre démarche de labellisation club, voici le Projet Sportif de l'Ecole de Foot

Cliquez-ici